quelques infos sur le moteur stirling

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

quelques infos sur le moteur stirling

Message  SWINGREGORY le Mar 8 Juil - 16:56

Le moteur Stirling est un moteur à pistons qui convertit l'énergie thermique en énergie mécanique. La combustion se produit dans une chambre externe au moteur. Le moteur Stirling peut donc, en principe, être utilisé avec n'importe quelle source chaude ou froide. Par conséquent, le moteur Stirling peut être utilisé pour produire de l'électricité avec la concentration des rayons solaires, les déchets combustibles et la chaleur géothermique (haute enthalpie) en plus des combustibles classiques : combustibles fossiles ou de sources biologiques.
Le moteur Stirling a également une grande efficacité et un excellent rendement.

Le moteur Stirling est le plus approprié pour un fonctionnement à regime constant et est principalement utilisé pour les applications stationnaires. Le rendement électrique peut monter à environ 20 pour cent, ce qui signifie qu'il y aura quand même des pertes de chaleur mais elles seront en grande magorité récupéré sur le circuit de chauffage. Par conséquent, il est avantageux qu' il y est production d'électricité quand il y a une demande de chauffage. Un moteur Stirling de quelques kilowatts peut être installé dans une maison normale en consommation d' électricité ; la production de chaleur sera utilisé pour le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire. En conséquence, il est également adapté pour la production d'électricité revendu ( reinjection dans le reseau ).

Le moteur Stirling n'a pas encore fait l'objet d'une importante percée commerciale. Le principe de construction est simple, mais il est techniquement compliqué d'éviter les fuites de fluide de travail , le meilleur fluide serait l'hydrogen mais explosif et très volatil alors l'helium mais toujours très volatil on utlise alors chez Sunmachine de l'azote, moins efficace mais ne creant plus de soucis de porosité.
Les défis techniques ne sont pas impossibles à surmonter....
Wink Wink Wink

Par ailleurs on realise de superbes oeuvres d'art : voici un moteur stirling à pistons liquides solaire (type fluidyne)




Solar SunWash sculpture par Oliver Hein, situé à Burghausen Allemagne


Dernière édition par SWINGREGORY le Mar 25 Mai - 11:59, édité 1 fois

SWINGREGORY
Admin

Messages: 179
Date d'inscription: 02/07/2008
Age: 39
Localisation: amiens ( 80 )

Voir le profil de l'utilisateur http://cogeneration.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: quelques infos sur le moteur stirling

Message  SWINGREGORY le Mar 4 Nov - 11:20

Enfin un projet Français de micro-cogénération à moteur à combustion externe :

http://energie.cnrs.ensma.fr/projets_2007/projet.php?id=10



Et voici le PDF du CNRS ( Centre National de Recherche Scientifique ) qui étudit un model SOLO de 10 kW électrique solaire à Odeillo (Pyrénées orientales) :

http://www.dr4.cnrs.fr/bfp/rdm_web/formation/bolquere/fichier8RDM/26_06_07_Dishstirling_Guillot.pdf

SolLab du CNRS regroupe 175 chercheurs, ingénieurs et techniciens.


Dernière édition par SWINGREGORY le Mer 1 Juil - 19:50, édité 3 fois

SWINGREGORY
Admin

Messages: 179
Date d'inscription: 02/07/2008
Age: 39
Localisation: amiens ( 80 )

Voir le profil de l'utilisateur http://cogeneration.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: quelques infos sur le moteur stirling

Message  Raymundo le Sam 6 Déc - 0:05

Salut Grégory,

C'est Pascal STOUFFS qui gère la chose. C'est l'un des spécialistes français des moteurs à air chaud (Stirling, Ericsson...), il dirige le LATEP dans la région de Toulouse, il avait bossé sur des paraboles solaires Stirling à une époque.

En espérant que ce ne soit pas un n-ième sujet de thèse pour étudiants, mais que cela débouche sur du concret...

Raymundo

Messages: 37
Date d'inscription: 07/09/2008
Age: 34
Localisation: Clermont Ferrand, FRANCE

Voir le profil de l'utilisateur http://sycomoreen.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: quelques infos sur le moteur stirling

Message  SWINGREGORY le Ven 24 Avr - 17:05

En France, ça commence seulement à bouger Exclamation avec des solutions Françaises !


AMOES travail sur le moteur Ericsson alimenté en bois, voici leur chaudière micro-cog :
http://www.microcogeneration.info/
et un PDF
http://www.pactepme.org/uploads/offers/514/plaquette-commerciale-amoes.pdf
et ceci
http://www.amoes.com/fr/energie/micro-cogeneration.html

Exclamation info 04/2011 : ABANDON DU PROGET AMOES
Le moteur Ericsson Français ne verra jamais le jour : du moins pas chez AMOES
( AMOES qui s'orient désormais vers la vapeur ... EXOGEN.... )
Donc pour un Ericsson Français il faudera être très patient...

Mais il y a aussi un autre Français qui lui travail sur le développement et le perfectionnement d'un moteur Stirling ( configuration, type : Siemens à double effet )
c'est : M. Serge Klutchenko


Mais tout ceci n'est pas encore prêt à être commercialisé, donc pour acheter Français il faudera être très patient...
En attendant, la technologie Allemande est prête et disponible .

Affaire NF à suivre...

INFO /

PROGET Abandonné / AMOES N EXISTE PLUS !
PROGET SANS SUITE !!!

Le fondateur de AMOES ( Remy Daccord ) travail désormais sur un moteur à cycle de Rankine donc un moteur à vapeur, Français, de marque EXOES !!

EXOES VA SORTIR BIENTOT ( 2012 ) SON MOTEUR VAPEUR ...





Dernière édition par SWINGREGORY le Mar 20 Déc - 10:56, édité 3 fois

SWINGREGORY
Admin

Messages: 179
Date d'inscription: 02/07/2008
Age: 39
Localisation: amiens ( 80 )

Voir le profil de l'utilisateur http://cogeneration.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: quelques infos sur le moteur stirling

Message  SWINGREGORY le Jeu 7 Mai - 15:43

Il y a même eu à une epoque un tourne disque ( gramophone ) alimenté par un petit brûleur à huile ou alcool entrainé par un petit moteur stirling type gamma :

la video :

http://www.youtube.com/watch?v=rV5-s3b_0S0&feature=related

la page en version Anglaise originale :

http://www.dself.dsl.pipex.com/MUSEUM/COMMS/hotairgramophone/hotairgramophone.htm

la page traduite en Français par Google traduction :

http://translate.google.fr/translate?u=http%3A%2F%2Fwww.dself.dsl.pipex.com%2FMUSEUM%2FCOMMS%2Fhotairgramophone%2Fhotairgramophone.htm&sl=en&tl=fr&hl=fr&ie=UTF-8

bonne lecture...

SWINGREGORY
Admin

Messages: 179
Date d'inscription: 02/07/2008
Age: 39
Localisation: amiens ( 80 )

Voir le profil de l'utilisateur http://cogeneration.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: quelques infos sur le moteur stirling

Message  SWINGREGORY le Mer 10 Juin - 18:29

LA RESURRECTION DU MOTEUR STIRLING


Un certain nombre d'opérateurs (British Gas et Sustainable Engine Systems en Grande-Bretagne, Gasunie-Whisper-Tech et Zantingh aux Pays-Bas, Sigma Electro-teknisk en Norvège, Senertec en Alle-magne, Ecopower en Suisse) envisagent en effet le développement d'unités de puissance encore plus faibles, de quelques centaines de W à quelques kW, qui pourraient trouver des appli-cations dans le petit tertiaire et même dans le domestique, par exemple en remplacement de chaudières exis-tantes. Il existe déjà des moteurs de très faible puissance disponibles sur le marché (jusqu'à 5,5 kWe). Dérivés des moteurs automobiles, ils ont l'inconvénient de réclamer une mainte-nance fréquente (toutes les 750 à 1000 heures) et assez onéreuse, d'avoir une durée de vie relativement limitée (environ 10 000 heures), d'être bruyants et polluants, toutes caractéristiques qui ne peuvent que freiner leur implantation dans le sec-teur domestique.

C'est ici qu'intervient le moteur Stirling, du nom de son inventeur écossais qui en a déposé le brevet... en 1816. Son principe est relativement simple. Il s'agit d'un moteur à combustion externe dans lequel le fluide de travail, qui actionne les pistons par simples dilatations et contrac-tions thermiques successives, circule en circuit fermé. La réalisation, elle, est plus complexe : la transmission du mouvement à l'extérieur tout en préservant l'étanchéité parfaite du système et les échanges de chaleur posent des problèmes techniques assez ardus, si bien que le moteur Stirling a été rapidement abandonné au début de ce siècle au profit du mo-teur à explosion. Philips l'avait redé-couvert à la fin des années 30 pour charger ses batteries et l'avait Mo-dernisé puis, à l'arrivée des transistors, avait vendu la licence à plu-sieurs compagnies américaines et européennes, dont des constructeurs automobiles qui souhaitaient déve-lopper un moteur moins polluant (déjà). Mais son utilisation pour entraîner des véhicules exige des vitesses de rotation et des pressions internes élevées (plus de 3500 tr/min et plus de 200 bar), ainsi que l'emploi d'un gaz de travail possédant à la fois une masse moléculaire faible et une conductivité thermique élevée, comme l'hydrogène ou l'hélium. Bref, l'idée s'est révélée trop chère.

Mais ces exigences ne sont pas de mise pour des applications station-naires en cogénération. Et le moteur Stirling présente des avantages signi-ficatifs par rapport à un moteur à ex-plosion, Diesel ou essence :

- Peu de maintenance et une longue durée de vie : il ne comporte ni soupapes, ni bougies, ni injecteurs ; les cylindres sont lubrifiés à sec ; les parties mobiles ne sont pus en contact avec les gaz de combustion et ne sont donc pas contaminés par les résidus (on peut utiliser des paliers à roulements) ; il y a très peu de com-posants auxiliaires.

- C'est un moteur peu bruyant : ni bruit pulsatoire à l'échappement, ni vibrations, ni chocs, ni claquement de soupapes.

- La combustion extérieure et continue, à basse pression, peut être par-faitement contrôlée pour émettre peu de polluants (3 à 4 ppm de NOx).

- Il se prête bien à la miniaturisation et peut s'adapter à des combustibles variés (on peut même remplacer la combustion par une concentration du rayonnement solaire : c'est le concept de "Dish-Stirling", très étu-dié aux USA).

- Enfin, la quasi-totalité de la chaleur non dépensée pour créer l'expan-sion peut être récupérée et exploitée, ce qui conduit à un rendement glo-bal potentiel très élevé, de l'ordre de 95%.

Le moteur Stirling fait aujourd'hui l'objet de nombreux programmes de R&D aux Etats-Unis, au Japon et en Europe du Nord, où il y a déjà quelques opérations de démonstration en vraie grandeur, notamment en Allemagne (20 installations de 3 à 9 kWe) et aux Pays-Bas (Gasunie a repris et adapté la technologie mise au point en 1995 par la société néo-zélandaise WhisperTech Ltd pour le chauffage et l'alimentation électrique des bateaux avec une puissance de 800 We).



Sigma Elektroteknisk AS (Norvège), TEM (Suède) et EA Technology (GB) pour démontrer la viabilité technique et économique du Sigma PCP (Perso-nal Combustion Power Plant), lui-mê-me développé à partir du moteur mis au point dans les années 80 par la fondation TEM de l'université de Lund en Suède pour les véhicules hy-brides. Le Sigma PCP consomme 12,5 kW PCS de gaz naturel pour produire 9 kW de chaleur et 3 kW d'électricité, ce qui correspond à un rendement global de conversion de 95%. Le marché visé est celui du rem-placement de vieilles chaudières dans le secteur domestique. La simu-lation économique réalisée sur le marché britannique, actuellement le plus concurrentiel, montre que le sur-coût du PCP (1600 £) par rapport à une chaudière neuve est rentabilisable en 4 ans grâce à l'électricité revendue au réseau. Cinq unités tests vont être installées dans des bâtiments représentatifs, deux en Ecosse, deux au Danemark et un en Norvège. Au terme de cette démonstration en vraie grandeur, le Sigma PCP de-vrait être disponible commerciale-ment dans deux ans.

Il faudrait compléter ce tableau en évoquant l'arrivée prochaine de pe-tites piles à combustible (1 8 kW chez Sulzer, 3 kW chez RPG, par exemple), et la présence sur le marché, au stade commercial, de petits moteurs à gaz : 34 kW chez ISI (Zantec), 7 et 15 kW chez Totem, 1,5 et 5 kW chez Ecopower, 5,5 kW chez Senertec. Ces micro-moteurs à gaz, déjà disponibles, ont donc deux ou trois ans d'avance sur les microturbines et les moteurs Stirling.

Bien que représentant un progrès sensible par rapport aux moteurs Diesel ou à essence, surtout du point de vue environnemental, il ne possè-dent pas les qualités intrinsèques de leurs futurs concurrents pour le marché visé ... mais ils existent. La compétition est donc très ouverte et très active. Il se peut - ce ne serait pas la première fois - que tous ces acteurs se laissent éblouir par un marché prometteur... qui restera fictif. Mais s'ils ne se trompent pas, la place vide de la France dans ce concert sera regrettée.

SWINGREGORY
Admin

Messages: 179
Date d'inscription: 02/07/2008
Age: 39
Localisation: amiens ( 80 )

Voir le profil de l'utilisateur http://cogeneration.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: quelques infos sur le moteur stirling

Message  SWINGREGORY le Mer 1 Juil - 11:00

Bientôt, les chaudières électrogènes permettront de franchir un nouveau seuil de performance avec un gain de 15 % en énergie primaire et de 25 % en émission de CO2 par rapport aux meilleures technologies de chauffage individuel disponibles (pompes à chaleur électrique et chaudières à condensation).

Les chaudières électrogènes sont le résultat de l’intégration d’une micro-cogénération dans une chaudière performante au gaz naturel. Ainsi, la chaudière électrogène conserve tous les avantages de la chaudière individuelle (performance, fiabilité, faible entretien) avec l’atout d’une production d’électricité à domicile. La technologie actuelle, basée sur un moteur Stirling, couvre 100% des besoins de chauffage et d’eau chaude sanitaire des logements, et 50 à 80% de leurs besoins en électricité. Si les produits basés sur la technologie Stirling existent d’ores et déjà, leur production et leur commercialisation à grande échelle débuteront à partir de fin 2009.









info robertstirling@hotmail.fr


Dernière édition par SWINGREGORY le Mar 8 Juin - 18:00, édité 1 fois

SWINGREGORY
Admin

Messages: 179
Date d'inscription: 02/07/2008
Age: 39
Localisation: amiens ( 80 )

Voir le profil de l'utilisateur http://cogeneration.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: quelques infos sur le moteur stirling

Message  SWINGREGORY le Mar 25 Mai - 11:56

Prototype: Puits de soleil, un grand moteur Stirling carrés faible pour pomper l'eau à la lumière directe du soleil (sans les concentrateurs)



PROTO SUNWELL ( from SUNMACHINE ) M.Weber....

MODEL NON DISPONIBLE NOT FOR SALE











prototype stirling alpha de viebach le ST05G

SWINGREGORY
Admin

Messages: 179
Date d'inscription: 02/07/2008
Age: 39
Localisation: amiens ( 80 )

Voir le profil de l'utilisateur http://cogeneration.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum