Réponse à la lettre de Roger Cadiergues (XPAIR) Technique-solutions: Productions locales contre productions centrales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réponse à la lettre de Roger Cadiergues (XPAIR) Technique-solutions: Productions locales contre productions centrales

Message  SWINGREGORY le Mar 11 Oct - 13:11

SOURCE TEXTE /
http://conseils.xpair.com/lettres_expert/technique_solutions/256.htm


27 Avril 2009


La semaine dernière j'ai essayé de faire le point sur les bâtiments dits à " énergie positive ". En fait, sauf erreur d'interprétation, il s'agit des bâtiments accompagnés de leur propre production d'énergie. Est-ce vraiment une bonne solution ?


Quelles sont vos conclusions ?

Prenez l'exemple français de la production locale d'électricité par cellules photovoltaïques. Deux montages sont possibles : l'un avec revente de tout le courant produit, l'autre avec utilisation locale d'une partie du courant produit (le supplément inutilisé étant alors rejeté au réseau). Le calcul est vite fait. Etant donné le tarif imposé (abusivement élevé) du rachat du courant photovoltaïque, et étant donné le tarif du courant actuellement distribué bien plus modeste, vous avez très fortement intérêt :
- à revendre au réseau la totalité du courant que produisent vos cellules,
- et à utiliser séparément, pour vos propres besoins, le courant acheté au réseau au tarif électrique courant. Donc à vous transformer en producteur d'énergie tout simplement. Mais ce n'est pas tout.


Quoi encore ?

Il est facile de montrer qu'avec les productions photovoltaïques localisées le rachat obligatoire par les réseaux au tarif actuel, combiné aux charges supplémentaires ainsi créées, conduira inévitablement à une augmentation du tarif courant, donc à une subvention déguisée du photovoltaïque par les consommateurs courants de l'électricité. Mais il y a plus : le problème n'est pas de fournir de l'énergie n'importe comment, mais de fournir cette énergie aux bons moments, quand on en a besoin. Si les installations photovoltaïques locales se développent trop fortement et sans contrôle, l'excès de production - en plein été - sera inutilisable. Tout cela avec des investissements assez lourds (acquisition et installation des panneaux photovoltaïques).


N'est-ce pas temporaire ainsi que semblent démontrer les prévisions de coût futur du photovoltaïque ?

Je connais ces prévisions optimistes. Elles sont absurdes, et je les réfute pour deux raisons:
- parce que je connais les éléments du coût des panneaux et qu'il est difficile de prévoir une baisse très significative,
- et surtout parce que, depuis plus de 25 ans, on m'annonce une baisse vertigineuse du coût des ces panneaux, une prévision que je n'ai absolument jamais vue réalisée.

Je connais assez bien les composantes des coûts pour la raison suivante. A la fin des années 1980, avec l'UNESCO et des financements non européens, nous avions finalisé le projet d'une usine de fabrication de pompes hydrauliques photovoltaïques, une usine située au Mali mais travaillant pour toute l'Afrique de l'Ouest. Le projet était très détaillé (avec les plans précis de toutes les plates-formes de fabrication). Il était évident qu'à terme une certaine automatisation pouvait faire baisser les coûts, mais avec des limites assez incontournables. D'autant qu'on ne peut négliger les frais annexes, d'approvisionnement et d'installation chez les particuliers. Ces éléments, tout comme l'échec total des prévisions de coût de 1987, me permette pas de ne pas compter sur une révolution économique du photovoltaïque. J'en suis désolé, mais c'est ainsi.


Roger CADIERGUES



SWINGREGORY
Admin

Messages : 179
Date d'inscription : 02/07/2008
Age : 41
Localisation : amiens ( 80 )

Voir le profil de l'utilisateur http://cogeneration.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réponse à la lettre de Roger Cadiergues (XPAIR) Technique-solutions: Productions locales contre productions centrales

Message  SWINGREGORY le Mar 11 Oct - 13:14

JE PARTS DU PRINCIPE QU EN 2009 ROGER CADIERGUES NE POUVAIT PAS CONNAITRE CETTE TECHNOLOGIE STIRLING... CEPENDANT JE LA CONNAIS DEPUIS 1999 ET L INVENTION DU STIRLING DATE DE 1816

Ma réponse :

Visiblement M. Roger Cadiergues n'a jamais entendu parler du moteur Stirling appliqué à la micro-cogénération ( pour les particuliers, si il est nécessaire de le préciser ! )

Avec une puissance utile "de base" très faible de env 7 kWh thermique, une chaudière électrogène Stirling est parfaitement adaptée aux maisons BBC et basse consommation et permet surtout une production électrique décentralisée, affichant des économies sur l'énergie primaire incomparables, car on produit 1 kWh électrique tout le temps, ou plus exactement à chaque fois qu'une demande de chaleur existe (chauffage, ECS ou piscine ...).

Le moteur Stirling est de plus réversible : c'est à dire qu'il devient un générateur de chaleur avec les pompes à chaleur (PAC) à moteur Stirling Vuilleumier alimentées par n'importe quelle énergie ... ou au contraire il peut produire du froid (même des froids extrêmes : jusqu'à 73 ° Kelvin) si il est entrainé par un moteur électrique par exemple... selon le sens de rotation...

Le moteur Stirling ne nécessite aucune maintenance, ni vidange.
Il est très silencieux
Le Stirling a le meilleur rendement mécanique existant pour un moteur thermique ( le double d'un moteur à explosions à essence ...)
Il fonctionne avec toutes les énergies !

La micro-cogénération à moteur Stirling est l'avenir énergétique pour les maisons BBC et HQE ...
En Europe et ailleurs, c'est certain, mais en France cela reste à confirmer vu les prix de vente très bas des tarifs d'électricité en France !
( en Belgique l'électricité coûte deux fois plus chère qu'en France )


Bien cordialement

SWINGREGORY


Dernière édition par SWINGREGORY le Mar 11 Oct - 18:40, édité 1 fois

SWINGREGORY
Admin

Messages : 179
Date d'inscription : 02/07/2008
Age : 41
Localisation : amiens ( 80 )

Voir le profil de l'utilisateur http://cogeneration.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réponse à la lettre de Roger Cadiergues (XPAIR) Technique-solutions: Productions locales contre productions centrales

Message  SWINGREGORY le Mar 11 Oct - 18:08

Roger Cadiergues king :
Polytechnicien, ancien directeur du Costic, et auteur de nombreux ouvrages et de chroniques sur XPAIR ...

Le vocable génie climatique a été inventé par M. Roger Cadiergues dans les années 1970.

Roger Cadiergues est l'expert Français du genie climatique, c'est pour cela que je suis déçu qu'il n'est jamais parlé des écogénérateurs Stirling dans ses ouvrages ou sur le net ( ne serait-ce que d'en mentionner l'existance ).

Je voulais donc qu'il en soit informé ( chose faite ) et qu'il veuille bien s'exprimer sur ce sujet ...
D'ou l'objet de ce post !



Merci donc à Roger Cadiergues pour ces publications tout aussi nombreuses que de qualité. Une référence !


PS: Il n'y a pas que le photovoltaîque (PV) pour produire sa propre énergie !!
Le PV a un très mauvais rendement et sa durée de vie est limitée, de plus il fauderait refroidir les capteurs PV pour éviter que le rendement déja faible ne fonde comme neige au soleil en Aout ... sans compter que beaucoup trop d'opportunistes (St de commerciaux uniquement ... ) ont cassé le marcher en installant à bas prix : donc n'importe comment ... JE PRIE POUR QUE CELA N ARRIVE PAS AVEC LE STIRLING !!! Souvenez vous du programme pêrche avec les PAC d' EDF il y a 30 ans !!!!!

SWINGREGORY
Admin

Messages : 179
Date d'inscription : 02/07/2008
Age : 41
Localisation : amiens ( 80 )

Voir le profil de l'utilisateur http://cogeneration.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réponse à la lettre de Roger Cadiergues (XPAIR) Technique-solutions: Productions locales contre productions centrales

Message  Calva76 le Ven 14 Oct - 9:01

SWINGREGORY a écrit:Avec une puissance utile "de base" très faible de env 7 kWh thermique, une chaudière électrogène Stirling est parfaitement adaptée aux maisons BBC et basse consommation et permet surtout une production électrique décentralisée, affichant des économies sur l'énergie primaire incomparables, car on produit 1 kWh électrique tout le temps, ou plus exactement à chaque fois qu'une demande de chaleur existe (chauffage, ECS ou piscine ...).
Je le confirme avec ma propre expérience. bounce

Calva76

Messages : 85
Date d'inscription : 11/12/2010
Age : 52
Localisation : Rouen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réponse à la lettre de Roger Cadiergues (XPAIR) Technique-solutions: Productions locales contre productions centrales

Message  SWINGREGORY le Lun 17 Oct - 11:30

Merci pour cette confirmation.

SINON
suivez mes infos et les news sur le moteur Stirling en France, aussi sur ma page FB :

http://www.facebook.com/pages/STIRLING-moteur-ecologique#!/pages/STIRLING-moteur-ecologique/190617504315060

ET MON YOUTUBE

http://www.youtube.com/user/SWINGREGORY


Déjà 200 machines EHE installées en Belgique vendue par SA ELECTROTECH ( don 2 EHE que j'ais vendues en France ! )
www.electrotech.be
www.microcogeneration.be
www.whispergen.be

SWINGREGORY
Admin

Messages : 179
Date d'inscription : 02/07/2008
Age : 41
Localisation : amiens ( 80 )

Voir le profil de l'utilisateur http://cogeneration.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réponse à la lettre de Roger Cadiergues (XPAIR) Technique-solutions: Productions locales contre productions centrales

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:15


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum